LES AVANTAGES
Imprimer Envoyer

pdf_file Les avantages de choisir le Québec pour y étudier


Quelques bonnes raisons de poursuivre ses études au Canada
dans la grande et belle région du Québec :
pdf Mieux connaître le canada

color3-hiliteFrais de dossier (admission et les 2 Visas) inférieurs à $400 CAN

color3-hilite Frais d’études de l'ordre de seulement 150$ par session concernant le Collégial 

color3-hilite Frais d’études universitaires les moins chers d'Amérique du Nord (accords CREPUQ et Ententes Franco-Québécoises)

color3-hilite Une province à la fois francophone et cosmopolite

color3-hilite Tous les programmes d'études sont francophones

color3-hilite Plusieurs grandes universités de plus de 30 000 étudiants (l'université de Montréal en compte près de 60 000 avec ses filiales)

color3-hilite Une Ecole de Technologie Supérieure : ETS Montréal - Faculté de génie du Réseau des Universités du Québec

color3-hilite Des grandes écoles spécialisées : HEC Montréal et Ecole Polytechnique de Montréal

color3-hilite Une Ecole Nationale d’Aérotechnique (l'ENA) qui dépend du CEGEP Edouard MONTPETIT

color3-hilite Des diplômes équivalents et reconnus : DecTech (BTS), Baccalauréat (Licence), Ingénieur, Maîtrise (Master), DESS et Doctorat

color3-hilite Des centaines de programmes universitaires

color3-hilite Des grandes villes saines, sûres et quasiment sans délinquance

En bref…DES ETUDES NORD AMERICAINE DE PREMIER CHOIX, EN FRANCAIS !

 
  • ECOLE NATIONALE D’AEROTECHNIQUE
    ENA

    L'école Nationale d'Aérotechnique (ENA) est le chef de file en matière de formation en aérospatiale au Québec. D'une capacité de près de 1300 élèves, l'ENA propose 3 grandes formations techniques s'étalant sur un programme d'étude de 3 ans : Techniques de construction aéronautique, Techniques de maintenance d'aéronefs, Techniques d'avionique. L'école est située dans la zone aéroportuaire de St Hubert, tout près de Montréal. Elle dispose de son propre aéro-club grâce auquel chaque étudiant peut apprendre à piloter et passer ses brevets. (photo J.L. Massinon)